Etude de sol et de définition de filière à Sainteny ( 50500 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Sainteny 50500 le 20/06/2016.

Le projet est une Réhabilitation de type Habitation . La taille du projet correspond à 5 pièces principales, soit 5 Equivalents Habitants (EH).

2 sondages ont été réalisés.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 68 mm/h, correspondant à un sol Perméable.

Des traces d’hydromorphie ont été observées lors du sondage, témoignant d’un sol épisodiquement saturé en eau.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Non

– La perméabilité n’a pas pu être mesurée suffisament en profondeur (0.70 m min.) comme le prévoit l’arrêté prescriptions techniques pour la mise en oeuvre de traitement des eaux usées par le sol en place, de type tranchées d’épandage à faible profondeur (article 6). La perméabilité suffisante et la nature du sol ne peuvent donc pas être garantis.

– Le sol n’est pas sain, avec des traces d’hydromorphie significatives d’aléas de remontées de nappe.

– Le toit de la nappe se situe à moins de 1.50 mètres de profondeur, soit moins d’un mètre du fond de fouille d’éventuelles tranchées d’épandage (article 6 arrêté prescriptions techniques).

Solution retenue :

Tertre d’infiltration : filière classique ( Fosse toutes eaux + filtre )

Dispositif assurant l’épuration et l’évacuation des eaux usées par un sol reconstitué. Ce dispositif est à prévoir lorsque le sol est inapte à l’épuration et à l’évacuation des eaux usées domestiques. On remplace alors le sol naturel par un sol filtrant artificiel composé d’un lit de sable siliceux lavé sur une épaisseur minimale de 70 cm. Ce sable doit respecter le fuseau granulométrique présenté dans le DTU 64.1.

Un poste de relevage / refoulement des eaux pré-traitées (sortie de fosse toutes eaux) sera nécessaire.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC Communauté de communes de Carentan en Cotentin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *