Etude de sol et de définition de filière à Saint-André-de-Bohon ( 50500 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Saint-André-de-Bohon 50500 le 10/11/2017.

Le projet est une Réhabilitation de type Autre que habitation ( Logement communal + salle des fêtes ). La taille du projet correspond à 3 pièces principales, soit 6 Equivalents Habitants (EH).

1 sondage a été réalisé.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 34 mm/h, correspondant à un sol Moyennement perméable.

Des traces d’hydromorphie ont été observées lors du sondage, témoignant d’un sol épisodiquement saturé en eau.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Non

– Le sol n’est pas sain, avec des traces d’hydromorphie significatives d’aléas de remontées de nappe.

– La place disponible est insuffisante.

Solution retenue :

BIONUT 10 EH : filière compacte ( Filtre compact )
N° d’agrément ministériel : 2015-005

Le dispositif de traitement est un filtre compact à écoulement gravitaire qui repose sur l’utilisation d’un massif filtrant à base de coquilles de noisettes. Il se compose de : – un prétraitement composé d’une fosse toutes eaux munie d’un préfiltre ; – un traitement biologique constitué de deux filtres compact contenant un massif filtrant constitué de coquilles de noisettes. La répartition des eaux prétraitées se fait de façon gravitaire à l’aide d’une chasse à auget, intégrée au filtre compact, qui les répartit de façon homogène sur la surface du filtre par des rampes de répartition. Les eaux poursuivent ensuite leur traitement par filtration en milieu aérobie non saturé à travers le filtre. La collecte des eaux traitées est réalisée en fond des filtres compacts, sous le média filtrant. La fosse toutes eaux et le filtre compact disposent chacun d’un système de ventilation. Le dispositif ne dispose d’aucun équipement électromécanique et fonctionnent donc sans électricité. Un poste de relevage pour les eaux traitées, en sortie de filtres, commun aux deux filtres, est fourni dans la version sortie haute.

Un poste de relevage / refoulement des eaux traitées sera nécessaire.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC Communauté de communes de Carentan en Cotentin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *