Etude de sol et de définition de filière à Lingreville ( 50660 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Lingreville 50660 le 28/02/2020.

Le projet est une Réhabilitation de type Habitation . La taille du projet correspond à 4 pièces principales, soit 4 Equivalents Habitants (EH).

2 sondages ont été réalisés.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Oui

– La perméabilité a pu être mesurée suffisament en profondeur (0.70 m min.), avec k = 85 mm/h, comme le prévoit l’arrêté prescriptions techniques pour la mise en oeuvre de traitement des eaux usées par le sol en place, de type tranchées d’épandage à faible profondeur (article 6).

– Le toit de la nappe n’a pas été atteint lors des sondages et les données collectées confirment l’absence de nappe à faible profondeur (jusqu’à 1.60 mètres de profondeur).

– La place disponible est suffisante.

– Le socle n’a pas été atteint lors des sondages.

Solution retenue :

Lit d’épandage à faible profondeur : filière classique ( Fosse toutes eaux + lit d’épandage )

Dispositifs assurant l’épuration et l’évacuation des eaux usées par le sol en place. Dans le cas des sols à dominante sableuse où la réalisation des tranchées d’épandage est difficile, l’épandage souterrain est réalisé dans une fouille unique. La réalisation du fond de fouille qui suit la pente des tuyaux d’épandage permet de respecter l’épaisseur de gravier sur toute la longueur ainsi que la profondeur des tranchées d’épandage. Les matériels et matériaux utilisés et la mise en place sont comparables à ceux des tranchées d’épandage en terrain plat.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC Coutances Mer et Bocage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *