Micro station passage véhicules

Peut-on rouler sur une Micro station d’épuration ?

La réponse souvent apportée par les SPANC, par raccourci, est : « Oui avec une dalle de répartition en béton ».

C’est en fait un peu plus complexe que cela. Pour les filières compactes, de type micro station ou filtre compact, de même pour les fosses toutes eaux, tout dépend du fabricant et des conditions de pose du produit.

Ainsi, certains fabricants, sûrs de la qualité et de la solidité de leur produit, s’engagent avec des garanties sur la cuve jusqu’à 25 ans !

Certains fabricants acceptent même un passage véhicules sur leur cuve, sans dalle de répartition en béton, avec un simplement recouvrement de 0.80 mètre minimum !

C’est le cas sur ce chantier avec la micro station Graf EasyOne 5 EH, posée par notre partenaire SARL ERICK HAMOND de la Meauffe 50880, avec un recouvrement de 0.80 mètre, et équipée de son couvercle fonte.

Testé, validé : du solide ! Deutsche Qualität !

SARL Erick HAMOND 50880 LA MEAUFFE
Partenaire AQUAsoluces : SARL Erick HAMOND 50880 LA MEAUFFE
Arrivée de la pelle de la SARL Erick HAMOND 50880 LA MEAUFFE

La station est posée dans le socle du Briovérien, composé de schistes. Le socle est dur à cet endroit, le recours à la ‘dent ripper’ s’impose !

Dent riper dans la roche
Dent riper dans la roche, pose de micro station Graf EasyOne
Dent Ripper dans le socle Briovérien composé de Schistes

La station est rapidement remplie avec de l’eau pompée dans un étang voisin à l’aide d’ une pompe Calpeda GXRM 9 SG , 3000 Litres en 30 minutes chrono !

Remplissage de la micro-station Graf EasyOne 5 EH avec la pompe Calpeda Pompe Calpeda GXRM9 SG

Une fois remplie, la micro-station d’épuration Graf EasyOne 5 EH est stable !

Drainage de fondations

AQUAsoluces a été sollicité dernièrement par son partenaire Les Nouveaux Agenceurs de Surtainville (50270) pour trouver une solution, chez l’un de ses clients, pour le drainage d’un mur existant, dans le cadre d’un projet de rénovation et d’extension.

AQUAsoluces & Les Nouveaux Agenceurs

Un drainage sous niveau de la dalle s’impose. AQUAsoluces prend alors tous les repères, définit les niveaux et l’exutoire terminal. Le drainage est assuré gravitairement avec une ventilation naturelle en amont.

Une géo-membrane, de type géo-espaceur (Delta-MS) est posée le long de la paroi à protéger, jusqu’à 30 cm en dessous du niveau de la dalle, avec un replis. Le drainage est assuré par des tuyaux epandrain type CR4 D100 mm, noyés dans du gravier 20/40 mm dépourvu de fines.

FOSSEY LE BLOND TP et Les Nouveaux Agenceurs

Le chantier, assez complexe, avec très peu de place, est confié et réalisé par la SARL FOSSEY LE BLOND TP.

La SARL FOSSEY LE BLOND TP de Saint Georges Montcocq 50000

Etude de sol et de définition de filière à Blay ( 14400 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Blay 14400 le 19/02/2021.

Le projet est une Réhabilitation de type Habitation . La taille du projet correspond à 5 pièces principales, soit 5 Equivalents Habitants (EH).

1 sondage a été réalisé.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 22 mm/h, correspondant à un sol Perméabilité médiocre.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Non

– La perméabilité du sol est insuffisante, inadaptée ou non définie.

– La place disponible est insuffisante.

Solution retenue :

Graf EASYONE 5 EH : filière compacte ( Micro station )
N° d’agrément ministériel : 2015-008

Le dispositif de traitement est une micro-station à boues activées fonctionnant selon le principe SBR (Sequencing Batch Reactor). Il comprend dans une seule et même cuve cylindrique en polypropylène : – une zone de tranquillisation ; – une zone de traitement. Ces deux zones sont séparées par une cloison en polypropylène. Le passage des eaux usées entre les deux zones s’effectue sous la cloison, au fond du bassin. L’évacuation de l’eau traitée est réalisée par un levier d’extraction en polyéthylène, fonctionnant selon le principe d’une pompe à injection d’air (airlift). L’aération des deux zones est assurée par un compresseur d’air, fonctionnant en alternance selon un cycle programmé. Le compresseur est raccordé, au fond de la cuve, à une rampe de diffusion en acier inoxydable équipée d’un ou de deux diffuseurs « fines bulles » à membranes microperforées. Le fonctionnement de la micro-station d’épuration est géré par un automate avec microprocesseur qui commande le compresseur d’air et sa répartition entre les diffuseurs et le levier d’extraction des eaux traitées via des électrovannes ou des vannes motorisées dédiées. Le compresseur et l’automate avec microprocesseur sont situés dans une armoire électrique qui doit être installée selon les conditions de mise en ??uvre précisées dans le guide d’utilisation. Un système d’alarme visuelle permet de détecter tout dysfonctionnement des équipements via l’automate. Cette station peut être posée en présence d’une nappe phréatique à faible profondeur. Le niveau de la nappe ne doit toutefois pas dépasser le niveau d’entrée et sortie de la station, avec un remblaiement minimum de 0.80 mètre au dessus de la cuve.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC Communauté de communes ISIGNY-OMAHA INTERCOM.

Etude de sol et de définition de filière à Maisons ( 14400 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Maisons 14400 le 19/02/2021.

Le projet est une Construction de type Habitation . La taille du projet correspond à 6 pièces principales, soit 6 Equivalents Habitants (EH).

2 sondages ont été réalisés.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 34 mm/h, correspondant à un sol Moyennement perméable.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Oui

– La perméabilité n’a pas pu être mesurée suffisament en profondeur (0.70 m min.) comme le prévoit l’arrêté prescriptions techniques pour la mise en oeuvre de traitement des eaux usées par le sol en place, de type tranchées d’épandage à faible profondeur (article 6). Cependant, le test de perméabilité à été effectué à 0.60 mètre de profondeur et permet, avec K = 34 mm/h, la mise en place de tranchées à très faible profondeur, avec un fond de fouille à 0.50 mètre max. de profondeur ( au lieu de 0.60 m ).

– Le toit de la nappe n’a pas été atteint lors des sondages et les données collectées confirment l’absence de nappe à faible profondeur (jusqu’à 1.60 mètres de profondeur).

– La place disponible est suffisante.

– Le socle n’a pas été atteint lors des sondages.

Solution retenue :

Tranchées d’épandage à très faible profondeur : filière classique ( fosse toutes eaux + tranchées d’épandage )

Dispositifs assurant l’épuration et l’évacuation des eaux usées par le sol en place.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC Communauté de communes ISIGNY-OMAHA INTERCOM.

Etude de sol et de définition de filière à Maisons ( 14400 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Maisons 14400 le 19/02/2021.

Le projet est une Construction de type Habitation . La taille du projet correspond à 5 pièces principales, soit 5 Equivalents Habitants (EH).

2 sondages ont été réalisés.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 37 mm/h, correspondant à un sol Moyennement perméable.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Oui

– La perméabilité n’a pas pu être mesurée suffisament en profondeur (0.70 m min.) comme le prévoit l’arrêté prescriptions techniques pour la mise en oeuvre de traitement des eaux usées par le sol en place, de type tranchées d’épandage à faible profondeur (article 6). Cependant, le test de perméabilité à été effectué à 0.60 mètre de profondeur et permet, avec K = 37 mm/h, la mise en place de tranchées à très faible profondeur, avec un fond de fouille à 0.50 mètre max. de profondeur ( au lieu de 0.60 m ).

– Le toit de la nappe n’a pas été atteint lors des sondages et les données collectées confirment l’absence de nappe à faible profondeur (jusqu’à 1.60 mètres de profondeur).

– La place disponible est suffisante.

– Le socle n’a pas été atteint lors des sondages.

Solution retenue :

Tranchées d’épandage à très faible profondeur : filière classique ( fosse toutes eaux + tranchées d’épandage )

Dispositifs assurant l’épuration et l’évacuation des eaux usées par le sol en place.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC Communauté de communes ISIGNY-OMAHA INTERCOM.

Etude de sol et de définition de filière à Lozon ( 50570 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Lozon 50570 le 18/02/2021.

Le projet est une Réhabilitation de type Habitation . La taille du projet correspond à 4 pièces principales, soit 4 Equivalents Habitants (EH).

2 sondages ont été réalisés.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 64 mm/h, correspondant à un sol Perméable.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Oui

– La perméabilité a pu être mesurée suffisament en profondeur (0.70 m min.), avec k = 64 mm/h, comme le prévoit l’arrêté prescriptions techniques pour la mise en oeuvre de traitement des eaux usées par le sol en place, de type tranchées d’épandage à faible profondeur (article 6).

– Le toit de la nappe n’a pas été atteint lors des sondages et les données collectées confirment l’absence de nappe à faible profondeur (jusqu’à 1.60 mètres de profondeur).

– La place disponible est suffisante.

– Le socle n’a pas été atteint lors des sondages.

Solution retenue :

Tranchées d’épandage à faible profondeur en escalier : filière classique ( fosse toutes eaux + tranchées d’épandage )

Dispositifs assurant l’épuration et l’évacuation des eaux usées par le sol en place.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC Communauté de communes SAINT LO Agglo.

Etude de sol et de définition de filière à Cherbourg-Octeville ( 50100 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Cherbourg-Octeville 50100 le 17/02/2021.

Le projet est une Construction de type Habitation . La taille du projet correspond à 5 pièces principales, soit 5 Equivalents Habitants (EH).

1 sondage a été réalisé.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 7 mm/h, correspondant à un sol Perméabilité médiocre.

Des traces d’hydromorphie ont été observées lors du sondage, témoignant d’un sol épisodiquement saturé en eau.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Non

-La perméabilité n’a pas été mesurée suffisament en profondeur (0.70 m min.) comme le prévoit l’arrêté prescriptions techniques pour la mise en oeuvre de traitement des eaux usées par le sol en place de type tranchée d’épandage à faible profondeur (article 6). Toutefois, le test de perméabilité à été effectué à 0.60 mètre de profondeur pour envisager la mise en place de tranchées à très faible profondeur, avec un fond de fouille à 0.50 mètre max. de profondeur. Cependant, la perméabilité du sol y est insuffisante, inadaptée ou non définie.

– La perméabilité du sol est insuffisante, inadaptée ou non définie.

– Le sol n’est pas sain, avec des traces d’hydromorphie significatives d’aléas de remontées de nappe.

– La place disponible est insuffisante.

Solution retenue :

BIOMERIS 5 EH Sortie Basse : filière compacte ( Filtre compact )
N° d’agrément ministériel : 2017-001

Cette filière d??assainissement non collectif est composée d??une fosse toutes eaux et d??un filtre. Le filtre compact Biomeris est un procédé compact de traitement biologique de la pollution d??origine domestique selon le principe de la culture fixée sur support aéré naturellement. Il est destiné aux résidences principales ou secondaires pour terrains difficiles. Il est utilisable en nappe phréatique. Ce procédé offre à la fois un niveau de traitement élevé et admet des variations de charges organiques et hydrauliques importantes parfois rencontrées en maison individuelle. Le processus de traitement des effluents s??effectue en deux étapes : – PRETRAITEMENT Réalisé dans la fosse toutes eaux, il reçoit l??ensemble des eaux usées. Il assure: – une fonction hydraulique de séparation des particules solides et de rétention des matières piégées ; – une fonction biologique de liquéfaction et de dégradation anaérobie de la matière piégée. (Les boues résiduelles accumulées seront extraites lors de vidanges périodiques.) – TRAITEMENT A??ROBIE (BIOFILTRE) Une fois la phase de prétraitement achevée dans la fosse toutes eaux, le traitement des eaux usées s??effectue à l??aide d??un filtre de volume réduit contrairement à la filière traditionnelle qui nécessite une grande surface de filtration. Grace au média filtrant, le filtre Biomeris permet d??opérer un filtrage à la fois biologique et mécanique jusqu??au rejet des eaux clarifiées vers le milieu naturel par sortie basse gravitaire. Son principal avantage est son faible impact environnemental : le filtre compact ne consomme pas d??énergie.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées vers le milieu hydraulique superficiel après obtention de l’autorisation de rejet auprès de son propriétaire ou gestionnaire (fossé, ruisseau, mare …).

Ce projet a été validé par le SPANC Communauté d Agglomération le Cotentin.

Etude de sol et de définition de filière à Tocqueville ( 50330 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Tocqueville 50330 le 17/02/2021.

Le projet est une Réhabilitation de type Habitation . La taille du projet correspond à 6 pièces principales, soit 6 Equivalents Habitants (EH).

4 sondages ont été réalisés.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 36 mm/h, correspondant à un sol Moyennement perméable.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Oui

– La perméabilité a pu être mesurée suffisament en profondeur (0.70 m min.), avec k = 36 mm/h, comme le prévoit l’arrêté prescriptions techniques pour la mise en oeuvre de traitement des eaux usées par le sol en place, de type tranchées d’épandage à faible profondeur (article 6).

– Le toit de la nappe n’a pas été atteint lors des sondages et les données collectées confirment l’absence de nappe à faible profondeur (jusqu’à 1.60 mètres de profondeur).

– La place disponible est suffisante.

– Le socle n’a pas été atteint lors des sondages.

Solution retenue :

Tranchées d’épandage à très faible profondeur : filière classique ( fosse toutes eaux + tranchées d’épandage )

Dispositifs assurant l’épuration et l’évacuation des eaux usées par le sol en place.

Un poste de relevage / refoulement des eaux pré-traitées (sortie de fosse toutes eaux) sera nécessaire.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC CA du Cotentin PP de Saint-Pierre-Eglise.

Etude de sol et de définition de filière à Pierreville ( 50340 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Pierreville 50340 le 17/02/2021.

Le projet est une Construction de type Habitation . La taille du projet correspond à 4 pièces principales, soit 4 Equivalents Habitants (EH).

2 sondages ont été réalisés.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 8 mm/h, correspondant à un sol Perméabilité médiocre.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Non

– La perméabilité du sol est insuffisante, inadaptée ou non définie.

– La place disponible est insuffisante.

Solution retenue :

Filtre à sable vertical drainé : filière classique ( Fosse toutes eaux + filtre )

Dispositif assurant l’épuration et l’évacuation des eaux usées par un sol reconstitué. Ce dispositif est à prévoir lorsque le sol est inapte à l’épuration et à l’évacuation des eaux usées domestiques. On remplace alors le sol naturel par un sol filtrant artificiel composé d??un lit de sable siliceux lavé sur une épaisseur minimale de 70 cm. Ce sable doit respecter le fuseau granulométrique présenté dans le DTU 64.1.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées vers le milieu hydraulique superficiel après obtention de l’autorisation de rejet auprès de son propriétaire ou gestionnaire (fossé, ruisseau, mare …).

Ce projet a été validé par le SPANC CA Cotentin, Pole de Proximité Les Pieux.

Etude de sol et de définition de filière à Saint-Germain-le-Gaillard ( 50340 )

Réalisation d’une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif à Saint-Germain-le-Gaillard 50340 le 16/02/2021.

Le projet est une Réhabilitation de type Habitation . La taille du projet correspond à 6 pièces principales, soit 6 Equivalents Habitants (EH).

2 sondages ont été réalisés.

Un test de perméabilité est effectué à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant. Le coefficient de perméabilité K mesuré est ainsi fixé à 45 mm/h, correspondant à un sol Moyennement perméable.

Un traitement des eaux usées par le sol en place peut il être envisagé ? Oui

– La perméabilité a pu être mesurée suffisament en profondeur (0.70 m min.), avec k = 45 mm/h, comme le prévoit l’arrêté prescriptions techniques pour la mise en oeuvre de traitement des eaux usées par le sol en place, de type tranchées d’épandage à faible profondeur (article 6).

– Le toit de la nappe n’a pas été atteint lors des sondages et les données collectées confirment l’absence de nappe à faible profondeur (jusqu’à 1.60 mètres de profondeur).

– La place disponible est suffisante.

– Le socle n’a pas été atteint lors des sondages.

Solution retenue :

Tranchées d’épandage à faible profondeur : filière classique ( fosse toutes eaux + tranchées d’épandage )

Dispositifs assurant l’épuration et l’évacuation des eaux usées par le sol en place.

Un poste de relevage / refoulement des eaux pré-traitées (sortie de fosse toutes eaux) sera nécessaire.

Les eaux usées ainsi traitées seront ensuite évacuées par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Ce projet a été validé par le SPANC CA Cotentin, Pole de Proximité Les Pieux.