Modification de Micro Station d’épuration

Transformation d’une micro station Corail 10, non agréée

La station Corail 10 est née dans les années 2000, avant 2009 et son arrêté ministériel « prescriptions techniques » imposant un agrément ministériel pour les filières compactes.

Cette station a donc été posée avant 2009, dans un cadre réglementaire flou. Cette station fonctionne sur le principe ‘boue activée’. La cuve, cloisonnée, offre un traitement aérobie dans sa première partie, puis une décantation dans sa seconde partie, avec recirculation forcée des boues secondaires.

Cette station a notamment été distribuée localement par Penet Plastiques.

L’aération et la recirculation sont effectuées à l’aide d’un moteur et d’une turbine placés directement dans la cuve….et là est bien le problème ………

Le moteur, placé dans la cuve, subit les agressions de la condensation et des gaz corrosifs, et ne tient guère plus de 2 ans ….

Après plusieurs changements de moteur, prématurément, sur plusieurs installations, et personne ne pouvant répondre à l’appel (fabricant, distributeur…) pour l’obtention des pièces de rechange, AQUAsoluces a décidé de développer son propre Kit de transformation afin de répondre rapidement à un besoin. On ne peut pas laisser des usagers dans cette situation ! Tel est notre engagement !

Notre expérience et notre savoir faire nous permettent d’intervenir en qualité de concepteur de dispositifs d’Assainissement Non Collectif , mais surtout, d’assurer leur suivi et leur entretien !


Le principe de fonctionnement d’origine est conservé, juste amélioré, avec une aération assurée par un compresseur placé hors cuve, dans un coffret extérieur. La recirculation est aussi assurée par ce compresseur, par un dispositif air-lift.

Le compresseur retenu est un compresseur à pistons, modèle Nitto KOHKI Medo LA-80B . La diffusion de l’air dans la cuve est confiée à SECOH BIBUS avec le diffuseur Disque EPDM 270 mm.

L’intervention reste simple, et surtout efficace !


Cette transformation ne vaut pas agrément, bien évidemment, et n’attribue pas la conformité de la filière. Mais elle permet à l’installation de fonctionner et de traiter efficacement les eaux usées domestiques et surtout, de respecter les normes de rejets autorisées. Là est bien l’essentiel !

Une installation qui re-fonctionne depuis Novembre 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *