Quand on peut, on veut !

L épandage reste la technique d’assainissement la plus simple, la moins coûteuse, la plus durable et avec le moins d’entretien, mais quand on peut …

Etude de sol et de définition de filière d'Assainissement Non Collectif

Cette belle journée de Décembre 2022, certes froide en Normandie, mais aujourd’hui sans pluie, est l’occasion de sortir dans la campagne de Vire, dans le Calvados (14), plus précisément Noues de Sienne ( 14380 MESNIL CLINCHAMPS ), pour réaliser une étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif.

Etude de sol ANC / SPANC à 14380 MESNIL CLINCHAMPS

Cette étude permettra de définir la solution d’assainissement individuel à mettre en place pour la future construction (maison individuelle).

Des sondages de sol sont effectués à la tarière manuelle ainsi qu’un test de perméabilité (méthode Porchet) à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant (modèle SDEC France).

Etude de sol et de définition de filière d'Assainissement Non Collectif
Etude de sol Assainissement Non Collectif : Sondage et test de perméabilité

On observe alors un sol sain, homogène, avec un couvert limoneux sain et relativement épais. La perméabilité, mesurée à 0.70 mètre de profondeur, est fixée à 40 mm/h, après saturation.

Dans ces conditions, nous nous orientons vers une solution traditionnelle, des plus simples, de type fosse toutes eaux + tranchées d’épandage. Cette filière classique présente l’avantage d’assurer un traitement et une évacuation combinés des eaux usées domestiques par infiltration dans le sol en place et contenue sur la parcelle.

Toutefois, dans le cas présent, et selon nos relevés topographiques, un poste de relevage / refoulement sera nécessaire, placé en sortie de fosse toutes eaux, afin d’acheminer ces eaux pré-traitées vers le réseau d’épandage situé légèrement plus haut.

Etude de sol et de définition de filière d'Assainissement Non Collectif
Etude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif : relevé topographique

Malgré tout, cette conception reste simple, la moins coûteuse, la plus durable et qui nécessite le moins d’entretien … quand on peut …

En effet, cette technique d’épandage dans le sol et à faible profondeur nécessite un sol sain et surtout une importante surface disponible et réservée en pelouse uniquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *