Gestion des eaux pluviales par noue d’infiltration

Idée reçue : les végétaux assurent l’absorption de l’eau

La noue végétalisée est un moyen efficace pour assurer la rétention puis l’évacuation des eaux pluviales par infiltration dans le sol et contenue sur la parcelle.

Toutefois, une idée reçue persiste, adoptée par un vaste public, professionnels comme particuliers :  » les végétaux assurent l’absorption de l’eau « .

Même si un peuplier adulte est capable de consommer quotidiennement, en été, jusqu’à 150 Litres d’eau, voire plus, il n’en est pas de même lors de sa période de repos végétatif, pour les saisons d’automne et d’hiver, avec des consommations nulles.

Pourtant, c’est bien durant ces saisons que les précipitations sont les plus importantes, les plus fréquentes, et que la gestion des eaux pluviales devient une priorité.

Les noues d’infiltration sont alors inefficaces durant cette période hivernale ?

Les noues d’infiltration restent pleinement efficaces en automne et en hiver car l’évacuation de l’eau n’est pas directement liée à la consommation des végétaux utilisés.

En effet, c’est uniquement le tissu racinaire développé par ces végétaux, offrant un vaste réseau capillaire, qui casse et allège le sol, optimisant ainsi la pénétration et l’infiltration de l’eau en toutes saisons.

Évacuation des eaux pluviales par infiltration dans le sol à l'aide d'une noue végétalisée
Évacuation des eaux pluviales à l’aide d’une noue végétalisée ( vidange totale après 24 heures )

Dans ces conditions, la circulation de l’eau dans le sol est à flux vertical, facilement concevable, mais aussi à flux horizontal ( en suivant le tissu racinaire), souvent négligé, mais pourtant prépondérant.

La noue d’infiltration devient alors l’allier indispensable pour restituer convenablement l’eau dans le sol. Son volume tampon permet de stocker temporairement et de réguler l’intensité des épisodes pluvieux, plus ou moins violents, avant d’évacuer cette précieuse ressource par infiltration.

Même si les noues offrent de bonnes performances avec des sols peu perméables, il existe des limites. En effet, leurs mises en œuvre dépend de la nature du sol et de sa perméabilité.


« Cette technique de gestion à la parcelle limite l’impact sur le bassin versant situé en aval, améliore le bilan hydraulique général, qui plus est, avec une parfaite intégration paysagère. »

Ludovic AGNES, SARL AQUAsoluces

Carrefour des gestions locales de l’Eau 2024

31 Janvier – 1er Février 2024 à Rennes

AQUAsoluces sera présent au carrefour des gestions locales de l’eau 2024 ( CGLE ) à Rennes, organisé par le réseau IDEAL Connaissances ( idealCO ).

En effet, nous souhaitons nous former constamment aux nouvelles techniques et aux nouvelles technologies afin de vous proposer le meilleurs services et les meilleures solutions pour votre assainissement non collectif.

A cette occasion, nous ne manquerons pas de visiter le stand du fabricant Graf pour découvrir le nouveau filtre compact easyCompact. Nous pourrons alors vérifier si ce nouveau produit, tant attendu, reste fidèle à la réputation de qualité de fabrication Graf, tant reconnue : Deutsche Qualität.


« Nous prendrons aussi le temps de rencontrer de nombreux autres fabricants et distributeurs, toujours à l’affût de nouvelles opportunités. »

Ludovic AGNES, SARL AQUAsoluces

Le filtre compact prêt à poser, le plus solide du marché, avec un recouvrement possible jusqu’à 1.20 mètres, monocuve ( pack ) de 4 à 6 EH, sortie haute ou sortie basse :