Combien coute le renouvellement d’un filtre Coco ?

On est bien loin des 1870 € initialement annoncés par le fabricant …

Il existe plusieurs types de filtres compacts pour l’assainissement des eaux usées domestiques, utilisant différentes sortes de média filtrant.

L’un des plus connus, et certainement le plus commercialisé, reste le filtre compact Ecoflo, fabriqué par Premier Tech Aqua et composé de fragments de bourres de noix de coco.

Ce dispositif de traitement des eaux usées domestiques est très efficace. Toutefois, après 10 à 15 ans d’utilisation, il faudra procéder au renouvellement du massif de Coco.

Le prix du renouvellement de ce filtre Coco est alors de 3202.94 € TTC ( TVA 10% ) pour un Ecoflo 5 Équivalents Habitants ( tarif 2024 Premier Tech AQUA ).

On est bien loin des 1870 € TTC initialement annoncés par le fabricant en Octobre 2019 :

Notre client n’avait pas prévu ces frais supplémentaires qui doivent désormais être pris en compte pour le calcul du coût global de la filière :

  • prix d’achat initial, pose et mise en service
  • frais de fonctionnement, entretien, vidange …

Ainsi, on arrive à un coût de fonctionnement de l’ordre de 1326.86 € TTC / an ( soit 110,57 € / mois ), sur 15 ans et pour 5 Équivalents Habitants, installation, fourniture et entretien compris, détaillé comme suit :

Opération :Coût sur 15 ans :Coût annuel ( lissé sur 15 ans ) :
Étude, Fourniture, Installation, Mise en service11500 €958.33 €
Entretien ( tous les 2 ans )1350 €90 €
Vidange ( tous les 3 ans )1000 €65 €
Renouvèlement du média3202.94 €213.53 €
Coût réel sur 15 ans d’un filtre compact Ecoflo 5 EH (Prix TTC 2024, TVA 10%)

Pour ne pas faire polémique, et volontairement, nous ne considérons pas le coût écologique du transport des fragments de bourre de coco provenant du Sri Lanka.


« Cette mauvaise nouvelle arrive par surprise alors que les premiers renouvellements de massif de coco arrivent à échéance, après 10 à 15 ans de fonctionnement … »

Ludovic AGNES, SARL AQUAsoluces

La solution miracle : réduire nos consommations et ne pas générer d’eaux usées : grand oublié du législateur !