Étude de sol Manche (50), Calvados (14), Orne (61)

Étude de sol Assainissement Non Collectif en Basse Normandie

L’expérience AQUAsoluces en étude de sol et de définition de filière d’Assainissement Non Collectif n’est plus à démontrer ! Voici l’aperçu de nos interventions quant aux conceptions d’assainissement !

AQUAsoluces, la transparence : Toutes nos études de sol assainissement, depuis septembre 2014, sont cartographiées et accessibles ici !

Pour certains projets, de type professionnel, industriel, pétrochimique, nos compétences nous amènent à nous déplacer loin … dans le Nord … en Bretagne … (voir cartographie).

Cette cartographie nous permet, à l’échelle locale, de dresser un premier relevé des sols et de ses aptitudes locales à l’assainissement … Une cartographie régulièrement consultée par certains de nos concurrents …

AQUAsoluces : Assainissement et Environnement de la Baie du Mont Saint-Michel à Lisieux.

Épandage à faible profondeur

Traitement et évacuation des eaux usées par infiltration dans le sol

Qu’est ce qu’un épandage à faible profondeur ?
Ce procédé permet de traiter efficacement et d’évacuer les eaux usées domestiques. Les eaux usées sont alors collectées dans une fosse toutes eaux pour décantation des boues et séparation des graisses. Ces eaux pré-traitées sont ensuite acheminées gravitairement, ou à l’aide d’un poste de relevage / refoulement, selon la topographie, vers un réseau d’épandage pour infiltration dans le sol, à faible, voire très faible profondeur. En effet, l’épandage n’est recouvert que de 20 cm maximum de terre. Ainsi, les bactéries aérobies contenues naturellement dans le sol assurerons le traitement des eaux usées (par digestion). Les eaux ainsi traitées seront évacuées par infiltration dans le sol sous-jacent.

L’épandage est constitué de tuyaux d’épandage de diamètre 100 mm, avec fentes positionnées vers le bas, le tout noyé dans un massif de gravier 20/40 mm puis recouvert d’un géotextile.

Fosse Toutes Eaux + Poste de relevage ( poste AQUAsoluces AQ-R1)

Ce procédé reste le plus simple, le plus efficace, le plus durable et le moins coûteux, même avec une pompe de relevage !

La condition, pour l’installation de cette filière d’Assainissement Non Collectif, dépend de la nature et la qualité du sol.

Le sol doit être suffisamment perméable (30 mm/h minimum à 70 cm de profondeur), non compact, sans roche ( socle ), et surtout sans eau jusqu’à 1.50 mètres de profondeur. L’étude de sol préalable est donc indispensable !

Ventilation secondaire pour extraction des gaz de la Fosse Toutes Eaux (avec extracteur statique)

Un pré-filtre, mais qu’est ce que c’est ?

Le préfiltre est un accessoire important dans la filière d’Assainissement Non Collectif !

Il peut être :

  • Interne : intégré directement dans la fosse septique, fosse toutes eaux ou le décanteur primaire
  • Externe : logé dans une cuve annexe, placée directement en aval de la fosse septique, fosse toutes eaux ou le décanteur primaire.

Le rôle du pré-filtre est simple, mais des plus importants ! :
éviter la migration de matière vers les dispositifs de traitement situés en aval, et cela afin de prévenir d’éventuels colmatages ; Redoutablement efficace pour protéger des Tranchées d’épandage, filtre à sable…

Le pré-filtre est particulièrement adapté et fortement conseillé pour toutes les filières d’Assainissement Non Collectif avec fosse septique ou fosse toutes eaux. Aussi, on le retrouve dans beaucoup de filières compactes telles que des filtres compact ou des micro-stations d’épuration.

Ce préfiltre nécessite un entretien au minimum annuel. Cet entretien régulier correspond en un simple nettoyage et lavage, plus ou moins facile ou fastidieux selon les modèles. Les protections sanitaires minimales doivent être utilisées pour l’exécution de cet entretien : gants, lunettes.

Différents modèles de préfiltre existent. L’important est de privilégier un pré-filtre facilement extractible, solide et dont le lavage reste facile.

Préfiltre PF17 :

Ainsi, nous avons découvert le préfiltre à lamelles PF 17 de la société PREMIER TECH AQUA.
Ce préfiltre est conçu pour des fosses de 3 à 5 m3, soit de 1 à 7 Équivalents Habitants (EH).

Le nettoyage reste facile grâce à son système de nettoyage intégré. Il est équipé d’un raccord automatique pour tuyau d’arrosage pour faciliter le lavage.

Enfin, ce qui reste le plus intéressant c’est le connecteur de préfiltre sécurisé (CPS) fourni, avec sa vanne guillotine qui se ferme automatiquement lors de l’extraction du préfiltre, évitant ainsi la migration de particules lors de l’opération d’entretien.

Ce pré-filtre est adaptable sur tuyau PVC de diamètre 100 mm. Disponible >>ICI<<

Le pré-filtre PF17 en vidéo :

(ici installé dans la fosse toutes eaux d’un filtre compact Ecoflo PE2)

L’extraction du pré-filtre PF17 et le fonctionnement de sa vanne guillotine (CPS)

ANC : Ventilation secondaire

En Assainissement Non Collectif, la ventilation secondaire est primordiale ! Attention danger !

Qu’est ce qu’une ventilation secondaire :

On entend par ventilation secondaire, une conduite d’extraction des gaz de fermentation, corrosifs, issus de la fosse septique, fosse toutes eaux, filtre compact ou micro station, vers le toit, au plus haut.

Une mauvaise ventilation de la fosse peut engendrer sa corrosion prématurée et son effondrement ! Un réel risque sanitaire et de sécurité !

Le DTU 64.1 (norme) impose que cette conduite d’extraction soit réalisée à l’aide de tuyaux en PVC plein de diamètre 100 mm minimum, posés avec une pente maintenue vers la fosse, pour évacuation des condensats, et munie d’un extracteur statique ou éolien débouchant à 40 cm au dessus du faîtage.

Le principe de cette ventilation secondaire est d’extraire les gaz corrosifs et nauséabonds de la fosse. Ces gaz, en plus de sentir mauvais, peuvent attaquer une fosse béton et la détruire en moins de 10 ans.

En effet, un gaz, généré par la fermentation dans la fosse, l’hydrogène sulfuré, précipite facilement dans les goutelettes d’eau de condensation situées en surface de la fosse, créant ainsi de l’acide sulfurique, hautement corrosif pour le béton.

Ce phénomène ne se produit que dans la partie « aérienne » de la fosse, au dessus de l’eau. La partie de la fosse « en eau » étant préservée.

L’extracteur doit alors être placé au plus haut et de façon à garantir sa parfaite ventilation à 360° (40 cm au dessus du faîtage) et ainsi assurer une extraction des gaz optimale.

En complément de cette extraction des gaz, une ventilation primaire, placée sur la colonne de chute des eaux usées, doit permettre l’entrée d’air neuf dans la fosse. Un différentiel altimétrique de 1 mètre minimum doit être respecté entre la ventilation primaire et la ventilation secondaire; la ventilation primaire étant la plus basse, la ventilation secondaire étant la plus haute.

En respectant ce principe simple de ventilation, on évite les phénomènes de remontées d’odeur et de corrosion de fosse.

Ci dessous une fosse béton, non ventilée, de moins de 10 ans….fortement corrodée, menaçant d’effondrement….

Du nouveau dans l’ANC !

Une nouvelle norme NF pour l’Assainissement Non Collectif

Le CERIF vient de publier une CERTIFICATION NF ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF.

Cette certification est une réelle nouveauté dans le monde de l’ANC et devrait faire quelques remous, quelques vagues …

Cette norme NF ANC a pour but de garantir la conformité des dispositifs, et valoriser ainsi les filières les plus vertueuses (qualité, durée de vie, performances …).

Mais quels sont les points définis par cette Norme ANC ?

  • La Norme ANC apporte des exigences sur les produits certifiés
    – des critères de conception exigeants (capacité de stockage minimum…)
    – des performances garanties (résistances mécaniques, efficacité…)
  • Des exigences sur la documentation associée (pour les fosses)
    – une documentation technique conforme aux règles en vigueur
  • Un suivi in-situ par une tierce partie (pour les dispositifs de traitement)
    – une meilleure traçabilité des installations sur le lieu de pose
    – une inspection in-situ visant à certifier la pérennité du produit en service
    – des mesures in-situ visant à s’assurer des performances épuratoires
  • Des essais réguliers par une tierce partie
    – des essais sur les matières premières et les équipements
    – des essais sur les fosses et les dispositifs de traitement
  • Des exigences pour le management de la qualité du fabricant
    – des dispositions en continu évaluées par une tierce partie
    – un contrôle des matières premières, des fournitures et des équipements
    – une maîtrise de la fabrication, du montage et de l’assemblage
    – des contrôles sur les produits finis
    – une gestion du retour clientèle

Cette Norme ANC s’adresse avant tout aux fabricants de procédé ANC et s’ajoute au marquage CE déjà existant.

Toutefois, elle peut être considérée comme un réel engagement, un gage de qualité, avec des contrôles à différentes étapes du processus, tout au long de la vie du procédé : fabrication, installation, entretien, fonctionnement …

Ainsi, cette norme s’adresse aussi aux installateurs et particuliers en les rassurant sur la qualité éprouvée du procédé épuratoire.

Quels seront les premiers fabricants certifiés NF ANC ?

La réponse prochainement….enfin on l’espère !

La Plaquette NF ANC du CERIB :

Etude de sol pour ANC

L’étude de sol et de définition de filière d’ Assainissement Non Collectif est indispensable pour une future installation durable ! Cette étude est maintenant demandée et imposée par la plupart des SPANC ( Service Public d’Assainissement Non Collectif )

Cette étude doit être réalisée dans de bonnes conditions, minutieusement, et avec les outils adéquats.

AQUAsoluces réalise ce type d’étude !

L’étude commence par une appréhension générale du projet et de son environnement.

Puis, plusieurs sondages de sol sont effectués à la tarière manuelle.

Un, voire plusieurs, test de perméabilité sont effectués, à 0.70 mètre de profondeur, à l’aide d’un infiltromètre à niveau constant et après une période de saturation.

Les niveaux du terrain sont soigneusement relevés en utilisant un appareil optique, laser, de précision.

Enfin, toutes les données recueillies sont analysées au bureau. Le rapport et les plans sont alors édités en trois exemplaires.

Subvention pour l’Assainissement ?

Peu de gens le savent, mais il existe des aides financières pour la réhabilitation des dispositifs d’assainissement non collectif. Ces aides sont d’autant plus intéressantes qu’elles ne sont pas soumises aux conditions de revenus.

Toutefois, ces aides, provenant de l’agence de l’eau Seine Normandie, ne sont pas directement reversées aux particuliers, mais à la collectivité locale. C’est donc ensuite la collectivité locale (communauté de communes), placée en maîtrise d’ouvrage, collectant ces fonds, qui les reverse aux particuliers.

Votre elligibilité à ce programme de subvention ne dépend alors que d’un paramètre : votre situation géographique !

En effet, la liste des communes éligibles aux aides pour l’ANC, 2019-2024, est établie au regard de la zone d’influence microbienne sur le littoral et de la sensibilité des têtes de bassin versant, en application du 11 ème programme d’intervention (2019-2024) de l’agence de l’eau Seine Normandie.

Vous trouverez ci dessous la liste des communes éligibles :